Infos pratiques - voyager en Azerbaïdjan

Climat et météo en Azerbaïdjan
Quand partir
Comment s'y rendre
Visas et documents de voyage
Transports
Cuisine
Langues
Prises électriques
Santé et sécurité
 

Climat et météo en Azerbaïdjan
Le plus important à savoir concernant le climat en Azerbaïdjan, c'est que le pays regroupe neuf des onze types de zones écologiques globales ; le temps va donc être très différent selon votre destination. Ceci étant dit, la majorité du pays jouit d'un climat tempéré. Les températures sont régulées par l'influence des montagnes du Caucase qui bloquent l'air froid venant de l'Arctique en hiver, et l'ai chaud et sec venant d'Asie centrale en été. Le printemps et l'automne sont doux. Les étés sont chauds, mais l'air marin rend la chaleur supportable aux abords de la mer Caspienne. La région du Nakhitchevan a le climat le plus extrême. Les records de températures les plus hautes et les plus basses (46°C et -33°C) ont été relevés dans cette région. La neige est rare dans la capitale et évidemment abondante en montagne. Les précipitations varient aussi selon les régions. Les forêts du sud sont les plus humides, surtout au printemps et en automne, alors que la zone allant de la côte centrale jusqu'à l'ouest du pays est bien plus sèche.

Quand partir
Vous pouvez visiter l'Azerbaïdjan tout au long de l'année. Au printemps, les touristes affluent pour le Norouz. Cette fête annuelle est célébrée le 21 mars et, à cette occasion, la semaine est fériée et on organise des festins, des danses et des compétitions de sport. En été, tout le monde est dehors pour profiter du soleil et de la mer, pour se promener jusqu'aux cascades et monter à cheval dans la forêt. L'automne laisse place aux feuilles d'arbres dorées et le pays regorge de fruits : figues, noix, pastèques et grenades locales raviront les gourmands. En hiver, la ville de Shaki organise le Choygan, un tournoi équestre ancestral. Les skieurs peuvent aussi se rendre à Shahdag pour descendre les pistes du Caucase.

Comment s'y rendre
Par avion
Azerbaijan Airlines propose des vols directs depuis Paris-CDG vers Bakou. D'autres compagnies proposent des vols indirects notamment Turkish Airlines, Lufthansa, Austrian Airlines et Ukraine International Airlines. De nombreux vols en partance de Russie sont aussi disponibles, à destination de Gandja, Nakhitchevan et Lankaran en passant par Moscou, ainsi que vers la capitale azérie.

Vols directs de Paris-CDG à Bakou et retour avec Azerbaijan Airlines :
  • Mardi
  • Dimanche
Horaires des vols directs de Paris-CDG vers l'Azerbaïdjan et retour (sous réserve de modifications) :
  • Paris-CDG - Bakou : départ à 11h25, arrivée à 18h35
  • Bakou - Paris-CDG : départ à 06h30, arrivée à 10h20
Par la route
Il est possible de passer de Géorgie en Azerbaïdjan par la route. Un service de bus international dessert la Géorgie, la Turquie, l'Iran et la Russie. Toutes les frontières entre l'Azerbaïdjan et l'Arménie sont fermées.

Pour passer la frontière Azerbaïdjan - Géorgie :
  • Balakan - Lagodekhi. La route relie Zaqatala (Az) et Telavi (Gé).
  • Shikhli/Sixli - Tsiteli. La route relie Qazax (Az) et Roustavi (Gé).


En train
Des trains couchette transfrontaliers desservent la capitale géorgienne Tbilissi. Les détenteurs d'un passeport CEI peuvent aussi prendre le train entre l'Azerbaïdjan et la Russie (actuellement de Rostov à Moscou). 

Visas et documents de voyage
Un visa tourisme est requis. Vous devez posséder un passeport encore valide pendant au moins 6 mois après votre entrée en Azerbaïdjan. Des informations sur la procédure d'obtention d'un visa tourisme vous seront communiquées ; le coût du visa est inclus dans le prix du voyage. Si vous résidez au Royaume-Uni ou aux États-Unis, nous pourront envoyer vos passeports aux consulats concernés. Les informations pour remplir la demande de visa ainsi que les documents de voyage vous seront envoyées par e-mail une fois votre réservation effectuée. Toutes les demandes de visa sont vérifiées par notre équipe visa avant d'être envoyées au consulat. En savoir plus sur le visa tourisme en Azerbaïdjan.
 
Transports
Se déplacer dans Bakou est très simple. Le pays dispose d'un excellent service de bus, d'un métro et bien sûr d'une multitude de taxis à votre disposition. Il y a aussi un réseau ferroviaire limité ; Bakou relie Astara, à la frontière iranienne. En dehors de la capitale, la plupart des villes sont reliées par bus ou minibus, appelés marchrutka. Le tarif est fixe et ils partent généralement des stations de bus. Si vous préférez prendre un taxi, mettez-vous d'abord d'accord sur le tarif avec le chauffeur. Une agence de voyage peut aussi vous réserver des chauffeurs privés.

Cuisine
Le plat emblématique de l'Azerbaïdjan est à base de riz pilaf au safran, servi avec de la viande ou des légumes et même du lait, des œufs ou des noix. On peut le manger avec du kebab, en général de l'agneau, ou de l'esturgeon, le tout assaisonné avec des épices. Le Dolma est un autre plat populaire : de la viande émincée enrobée de feuilles de vigne ou bien en garniture dans des tomates, des aubergines ou des poivrons. Pour manger sur le pouce, les azéris affectionnent particulièrement le qutab. Il s'agit d'un pain frit en forme de demi-lune et fourré à la viande. Il peut aussi être fourré au saumon, aux légumes ou à la feta. On trouve aussi une grande variété de soupes, notamment une délicieuse soupe chaude appelée piti et une délicieuse soupe froide à base de yaourt appelée dovga. S'il vous reste encore de la place, une farandole de desserts vous fera saliver d'envie ! Les baklava à la noix ruisselants de miel sont les plus répandus, mais chaque région a sa propre recette et des formes différentes. Vous pourrez aussi déguster des confiseries et de la confiture, accompagnées de thé noir traditionnellement servi dans un verre en forme de poire qu'on appelle armuda.

Langues
L'azéri est la langue officielle du pays, elle ressemble au turc. Environ 92% de la population parle azéri, mais beaucoup parlent aussi russe ou anglais. Les habitants de la république dissidente de Nagorno-Karabakh (Haut-Karabagh), bien que reconnue mondialement comme faisant partie de l'Azerbaïdjan, parlent arménien. Quelques ethnies locales parlent des langues minoritaires et notamment lezghien, talysh, avar, géorgien, budukh, juhuri, khinalug, kryst, routoul, tat, tsakhour et oudi.

Prises électriques
La tension électrique standard en Azerbaïdjan est de 220V, ce qui est compatible avec l'Europe, l'Australie et la plupart des pays d'Asie et d'Afrique où la tension standard est entre 220V et 240V. Un adaptateur européen à 2 broches est requis (norme allemande).

Santé et Sécurité 
Bakou, la capitale de l'Azerbaïdjan, est une ville sûre, il est cependant recommandé d'être prudent si vous comptez sortir dans des bars et clubs tard le soir. Prenez un taxi et ne gardez pas de grosses quantités d'argent liquide sur vous. Même si la corruption est chose courante dans certaines parties de la capitale, il est fortement déconseillé d'essayer de verser des pots-de-vin.

L'état des routes peut varier et les chutes de neige peuvent rendre les déplacements difficiles en hiver. En vue des troubles qui ont récemment eu lieu, il est recommandé d'éviter la frontière Nagorno-Karabakh. Les frontières avec la Russie par Daghestan sont fermées, mais la frontière avec l'Iran est ouverte par Astara.

L'Azerbaïdjan est une zone sismique active, des tremblements de terre peuvent donc se produire. Assurez-vous de connaître la marche à suivre en cas d'urgence.

En ce qui concerne la santé, il y a un risque de malaria de juin à octobre dans les basses plaines, Bakou n'est donc pas concernée. La haute altitude peut affecter votre santé, il est donc recommandé de consulter un médecin avant votre départ si vous prévoyez d'aller en montagne. Les vaccins habituels tels que le tétanos doivent être à jour, et il peut être utile d'être vacciné contre l'hépatite A.

L'Azerbaïdjan    Pourquoi visiter l'Azerbaïdjan    Destinations en Azerbaïdjan    Circuits en Azerbaïdjan